AFRIQUECULTUREMUSIQUE

L’Artiste Ivoirien Erickson le Zulu est décédé

Six mois après le décès de DJ Arafat, un autre monument du coupé décalé s’en est allé. Erickson le Zulu, de son vrai nom Bosiki Éric est décédé en France dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 février 2020 à l’âge de 42 ans.

Le long coma dans lequel il était plongé a finalement eu raison de lui. Erickson le Zulu, l’ancienne star du coupé décalé, est décédé très tôt ce dimanche 16 février 2020. Il souffrirait de cirrhose de foie et d’hépatite B

On le savait malade depuis quelques temps, jusqu’à ce que samedi 15 février, l’artiste soit conduit urgemment à l’hôpital de Créteil à la suite d’une grave crise.

Des premières informations qui nous sont parvenues, l’ancien DJ qui avait fait les beaux jours du coupé décalé, aurait succombé à une double crise d’hépatite B et de cirrhose de foie.

Père de 4 enfants, l’auteur de la chanson à succès ‘’Suzanna’’, avait passé toute son enfance au Congo, son pays d’origine. Avant de se retrouver en Côte d’Ivoire des années plus tard.

Le Zulu, faut-il le rappeler, a fait les beaux jours du coupé décalé en Côte d’Ivoire et a bercé de nombreux mélomanes avec sa voix de rossignol pendant plusieurs années.

Sa carrière musicale a véritablement commencé en 2002 avec la chanson “Ouragan” comme premier opus. En 2003, se sera la consécration avec ” Suzanna “, cette chanson à succès qui a placé l’artiste au sommet de son art.

S’en suivront “Gloire” et “Nouvelle Génération” en 2007 puis “La main de Dieu” en 2008. C’est la deuxième fois, en l’espace de 6 mois que le malheur frappe le monde de la musique coupé décalé.

Afrique sur 7

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer