Nigeria/ Politique : Fermerture des frontière, une patrouille conjointe pour la lutte contre la contrebande

Une patrouille conjointe entre le Nigéria et chacun de ses voisins pourrait voir le jour pour lutter contre les produits qui traversent frauduleusement les frontières.
La réunion tripartite qui a démarré ce jeudi à Abuja au siège de la Communauté économique des Etas d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), entre le Niger, le Bénin et le Nigéria laisse présager d’une solution pour la réouverture des frontières Nigérianes. Même si grande chose n’a filtré de cette rencontre, d’après le ministre des affaires étrangères Nigérian, Geoffrey Onyeama, les solutions issues de cette réunion ne garantissent pas une réouverture des frontière dans l’immédiat a-t-il prévenu.
Selon nos informations, au cours de la rencontre qui s’est déroulée sous le contrôle des responsables de la CEDEAO, les trois parties ont émis l’idée de la mise en place d’une patrouille conjointe pour lutter particulièrement contre la contrebande du riz et de l’essence. Pour le moment aucune décision définitive n’est encore retenue. Les trois parties se retrouveront encore le 25 novembre prochain toujours sous supervision des émissaires de la CEDEAO.
Un membre de la délégation du Nigeria a indiqué que ce comité devrait « se tenir tant que cette situation de fermeture partielle des frontières au Nigeria durera ».
A la sortie de la rencontre, le Ministre Nigérian des affaires étrangères, Geoffrey Onyeama a exprimé sa satisfaction pour l’entame des échanges et espère une issue favorable. Son homologue du Bénin, Aurélien Agbenonci quant à lui n’a pas fait de déclaration.
Il faut souligner que la délégation ministérielle béninoise conduite par le ministre des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonci est composée de 4 ministres.
Outre le ministre des Affaires étrangères, il y a le ministre de l’économie et des finances Romuald Wadagni, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique Sacca Lafia et celui en charge de l’industrie et du commerce Shadiya Assouman, ceux de l’Intérieur, du Commerce et de la promotion du secteur privé représente le Niger.
Les ministres du Bénin et du Niger sont accompagnés respectivement par une douzaine de conseillers, de diplomates et de hauts fonctionnaires.

Articles similaires

Gabon/ Politique : Ali Bongo a fait sa première apparition après son malaise Depuis son accident vasculaire cérébral d'octobre 2018, Le président gabonais a offert une bonne surprise à ses partisans, samedi 5 octobre au sein du...
La Cstb lance une grève, Mahougnon Kakpo demande le point de présences au poste ce mercredi Au cours de sa session extraordinaire tenue ce jeudi 09 mai 2019, à la bourse du travail de Cotonou, la Confédération syndicale des travailleurs du Bé...
Monde/ Soudan: 113 millions de dollars retrouvé dans la résidence de Omar el-Béchir Dimanche, le chef du Conseil militaire de transition du Soudan, a indiqué que 113 millions de dollars avaient été saisis en liquide dans la résidence ...
Bénin/ Société : Koffi Gahou est mort L’artiste plasticien, cinéaste et comédien Koffi Gahou, est mort le Samedi 24 août 2019 à l’âge de 72 ans suite à un malaise. L’artiste polyvalent bé...
Bénin/ Politique : Le parti FCBE donne sa position sur les actes du gouvernement en cours Les membres du parti FCBE se sont regroupés dans la soirée du lundi 19 aout 2019 à leur siège et se sont penchés sur les différents actes du gouvernem...
Bénin/ Politique : Komi Koutché au sujet de l’installation des députés de la 8ème législature Dans une interview publiée par le média Jeune Afrique ce 23 mai 2019, Komi Koutché, l’ex ministre des finances du Bénin a donné ses avis sur l’install...