A LA UNEMONDEPOLITIQUE

Monde : Un accord trouvé entre Londres et Bruxelles sur le Brexit ce jeudi.

L’Union Européenne ‘’UE’’ a annoncé ce jeudi un peu vers 11 h 30 qu’un accord était conclu entre Boris Johnson, Premier ministre britannique, et Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne sur le Brexit, fixé au 31 octobre 2019. Le Royaume-Uni et l’Union européenne sont donc tombés d’accord sur les modalités de leur divorce et de leurs relations futures.

Une avancée significative pour l’instant, le Parlement britannique peut encore tout bloquer. Salué par l’ensemble de la communauté européenne, dont Emmanuel Macron, cet accord du Brexit doit encore être ratifié par les Vingt-sept et par le Parlement européen, mais cela ne devrait pas trop occasionner de difficultés. Au contraire, les députés britanniques doivent également se prononcer et c’est une tout autre histoire. Déjà parce que Boris Johnson n’a plus de majorité à la chambre des Communes, mais aussi parce que plusieurs voix se sont manifestées contre cet accord. Les députés britanniques siègent de façon exceptionnelle ce samedi 19 octobre.

Si le Parlement britannique rejette l’accord sur le Brexit, Boris Johnson devra sans doute acter une sortie de l’UE avec un “no-deal”, une sortie brutale, ou bien renégocier en urgence un accord avec Bruxelles, option qui paraît pour l’heure hautement improbable. Tout nouveau délai a été exclu par Jean-Claude Junker en cas de rejet de l’accord par le Parlement britannique.

Cet accord est de très bonne qualité pour l’Union européenne et le Royaume-Uni. Les députés de Westminster sauront se rassembler pour ratifier cet accord et réaliser le Brexit sans plus attendre, a déclaré le chef du gouvernement du Royaume-Uni.

“Ce texte permet d’apporter de la sécurité juridique, partout là où le Brexit crée de l’incertitude”, a martelé Michel Barnier. “Grâce à cet accord les engagements financiers déjà pris à 28 seront bien respectés et honorés à 28”, a-t-il insisté.

Florentin TONAVOH

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer