ECONOMIE

Nigéria : Le président nigérian demande à la police de dissoudre tous les centres coraniques

La découverte récente au Nigéria Un centre coranique avec des enfants détenus et enchaînés découvert au Nigéria. Le président décide de sévir.

La ville natale du président Muhammadu Buhari détenait secrètement près de 300 enfants  qui avaient été retenus prisonniers dans une école du quartier de Daura à Katsina où la police a déclaré avoir découvert « des traitements inhumains et dégradants » à la suite d’une descente effectuée lundi pour libérer les pensionnaires restants, a rapporté Al Jazeera.

La réaction du président ne s’est pas fait attendre.  « M. le Président a demandé à la police de dissoudre tous ces centres et de remettre tous les détenus à leurs parents. Le gouvernement ne peut pas autoriser des centres où des hommes et des femmes sont maltraités au nom de la religion », a déclaré le porte-parole de la présidence.

Avant le raid de cette semaine, des centaines de captifs s’étaient échappés du centre, a annoncé mardi la police cité par Al Jazeera. Les 67 détenus libérés par la police de Katsina étaient enchaînés et nombre d’entre eux ont été emmenés à l’hôpital pour y être soignés, a déclaré à Reuters le surintendant de la police, Isah Gambo.

Une organisation locale, Muslim Rights Concern, estime qu’environ 10 millions d’enfants y vont, rapporte Al Jazeera.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer