A LA UNEACTU BÉNINPOLITIQUE

Bénin-Dialogue politique: que retenir de l’assise du vendredi

Les travaux des assises du dialogue politique du vendredi ont été soumis au débat. Il s’agit des débats portant sur le statut de l’opposition ainsi que les mesures d’apaisement pour la paix et la cohésion nationale.
Les délégués ont tous proposé de renforcer le statut de l’opposition à travers l’actualisation des textes existants. Ce statut concerne le problème de la non application de la loi 2009 portant statut de l’opposition
En ce qui concernent les mesures d’apaisement pour la paix et la cohésion nationale, certains partis politiques ont formulé des doléances

Le parti FCBE a fait 11 doléances
1- La libération des prisonniers politiques dont les dossiers ont un caractère politique ;
2- L’abandon des poursuites contre l’ancien Président Yayi Boni ;
3- Le retour des exilés politiques ;
4- Faire le point des décès et des dégâts matériels occasionnés par les violences et s’il y a des corps, qu’ils soient restitués aux familles ;
5- La reprise des élections législatives ou l’organisation d’élections générales (législatives et communales) en 2020;
6- Le toilettage de la loi portant la CRIET;
7- Le toilettage des lois relatives aux droits de grève et du code numérique ;
8- Que les victimes des violences postélectorales soient indemnisées ;
9- L’abrogation de l’arrêté interministériel portant interdiction de délivrance d’actes administratifs aux personnes recherchées par la justice ;
10- Que le Gouvernement accepte le Pardon des enseignants qui ont été suspendus ;
11- La représentation de l’opposition dans les mécanismes qui assurent la transparence de tout ce qui touche aux élections;

Le parti FCDB quant à lui souhaite:
1- Le dédommagement des partis politiques qui se sont préparés aux élections législatives, qui ont fait beaucoup de dépenses mais qui n’ont pas pu y participer;
2- Indiquer un nouveau site aux victimes des déguerpissement à Cotonou pour favoriser la décrispation ;
3- Créer un creuset comme celui des présentes assises afin de maintenir l’esprit d’échange et de dialogue entre les partis politiques ;

Le PRD, au lieu de doléances à plutôt appeler à l’esprit d’un sursaut patriotique lié aux difficultés nées lors de la mise en oeuvre de certaines lois. Il ainsi donc proposé:
1- L’organisation d’élections générales en 2021 (Présidentielle, Législatives, Communales);
2- L’arrêt des poursuites contre l’ancien président Yayi Boni ;
3- Que le Président Patrice Talon reçoive les anciens présidents de la République pour les informer de la tenue du dialogue politique et ses recommandations ;
4- Indemniser les victimes des violences postélectorales ou leurs familles;
5- Au delà des différentes exclusions, le PRD demande que les partis politiques invités au dialogue politique soient dédommagés des dépenses faites sans pouvoir aller aux élections ;

Le parti UDBN propose deux choses:
1- L’organisation des élections générales en 2020;
2- La représentation de tous les partis à jour, au processus et mécanismes qui assurent la transparence de tout ce qui touche aux élections;
La clôture des assises est prévue pour ce samedi 13 octobre 2019

Chefiatou SANNY

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer