Xénophobie en Afrique du Sud: Les premiers nigérians rapatriés

Les premiers nigérians rapatriés « je suis heureux de rentrer, même sans rien. Regardez comment je suis habillé, je n’ai que ça. Mais je rentre avec ma vie. »

Orifice News

Un premier vol décolle de l’aéroport de Johannesburg dans la journée du mercredi 11 septembre 2019, avec à son bord quelque 300 ressortissants nigérians qui ont souhaité  rentrer, sur les 600 personnes qui se sont signalés. Ce premier rapatriement a pris plusieurs heures de retard, certains passagers possédant des passeports expirés.

Les autorités ont décidé cette semaine de rapatrier leurs compatriotes après les violences xénophobes en Afrique du sud. Un avion de la compagnie Air Peace, affrété par un riche homme d’affaires nigérian, permet aux volontaires de rentrer gratuitement, suite à la nouvelle vague de violences xénophobes en Afrique du Sud. Les attaques ont fait 12 morts et plus de 420 personnes arrêtées depuis la semaine dernière. Même si aucun Nigérian n’a été tué, beaucoup ont perdu leurs commerces, et souhaitent tourner la page.

Nicolas a lui aussi pris la décision de rentrer, après que son garage a été la cible d’attaques par des Sud-Africains : « Non, je ne vais pas bien. J’étais un homme dynamique, l’Afrique du Sud a fait de moi un homme qui ne fait plus rien, qui n’a plus rien. J’ai perdu mes voitures, mon magasin, mon équipement, j’ai tout perdu ! Pourtant ici, en Afrique du Sud, les étrangers participent à la vitalité de l’économie ! »

                Ecole Supérieure Faucon

Joy ne voyage qu’avec un simple sac alors qu’elle s’apprête à repartir au Nigeria : « Ce n’est pas bien, c’est vraiment injuste. Je suis en colère, vraiment. Pourquoi l’Afrique du Sud nous traite comme ça, ce n’est pas normal ! D’Africains à Africains… Pourquoi ? On veut rentrer chez nous maintenant. »

La frustration se mélange au soulagement d’avoir une opportunité de rentrer. Joseph n’a pas longtemps hésité avant d’abandonner sa vie construite ici, depuis 6 ans : « On a des sentiments mitigés. D’un côté on est tristes d’avoir tout perdu. Après tout ce que mon pays a fait pour l’Afrique du Sud pour les aider à lutter contre l’apartheid…Mais voilà comment ils nous remercient. Mais d’un autre côté, je suis heureux de rentrer, même sans rien. Regardez comment je suis habillé, je n’ai que ça. Mais je rentre avec ma vie. »

Les attaques ont également provoqué des représailles contre des entreprises sud-africaines au Nigeria et la fermeture temporaire des missions diplomatiques sud-africaines à Lagos et à Abuja.

Florentin TONAVOH

Articles similaires

Bénin/ Politique : Concernant le retrait de réserve de changes, le ministre des finances se prononce La question des réserves de changes dont le président béninois en a parlé sur France 24 suscitent des interprétations et beaucoup de commentaires. Le...
Classement mondial des démocraties en Afrique L'Economist Intelligence Unit (EIU) vient de publier son rapport 2018 sur la démocratie dans le monde. Prenant en compte 50 pays d'Afrique, le nouveau...
Bénin : Les béninois au Nigeria sont recensés dès aujourd’hui Les Béninois vivant sur le sol nigérian connaît un recensement ce lundi 2 décembre 2029. Dans le cadre de cette opération qui couvre tout le mois de d...
Bénin/ Politique : Un nouveau président élu au Haut conseil des béninois de l’extérieur (HCBE) Ce jeudi 08 août 2019  à l’issue d’une assemblée générale tenue à l’Infosec de Cotonou, en présence des membres de l’organisation et d’un huissier de ...
Xwé-Fâ 2020: Le signe divinatoire révélé au Bénin pour 2020 est Tula’Ablah Xwé-Fâ 2020: Le signe divinatoire révélé au Bénin pour 2020 est Tula’Ablah La consultation Xwé-Fâ 2020 a pointées de doigt le signe Tula'Ablah le jeu...
Info: Dada DÉVIVÈ AGOLI-AGBO succède définitivement à DÉDJALAGNI dans le royaume de Danxomè Dada DÉVIVÈ AGOLI-AGBO succède définitivement à DÉDJALAGNI dans le royaume de Danxomè Investi dans ses fonctions par le conseil des sages et têtes co...