Afrique du Sud: Violences xénophobes, la société civile se mobilise

Face aux vagues d’attaques xénophobes, récurrentes dans le pays depuis 2008, et des organisations sud-africaines ont décidé de se regrouper au sein d’une coalition pour présenter un front uni. Nous informe rfi.

Les violences à l’égard des ressortissants étrangers continuent, principalement dans la ville de Johannesburg. Des attaques ont fait dimanche soir deux nouveaux morts, et des magasins ont à nouveau été vandalisés. Le Nigeria prévoit de rapatrier 600 de ses ressortissants, à partir de mercredi.

Face à cette situation, des syndicats, des militants, des associations ont tenu à exprimer publiquement leur honte vis-à-vis de la situation, comme Teboho Mashota, de l’organisation des avocats pour les droits de l’homme.

« Nous sommes honteux, car après 25 ans de démocratie, voilà où nous en sommes. Nous continuons à nous battre entre nous. Ca ne peut pas se produire, pas au nom de tous les Sud-Africains. Il faut que cela cesse. Tous les 4 ans, on se retrouve au même point. »

Pour Mametlwe Sebei, président d’un syndicat de travailleurs de différentes industries, les étrangers sont des proies faciles pour des Sud-Africains frustrés par la situation économique.

« Pour nous, ces attaques xénophobes sont des attaques contre la classe ouvrière. Ce ne sont pas n’importe quels migrants qui sont ciblés, mais les plus pauvres. Tout cela est lié à un chômage et une pauvreté qui augmentent, ce qui pousse à s’en prendre aux migrants comme boucs émissaires, ce qui permet de faire oublier les échecs du système. »

La police préfère parler de criminalité plutôt que d’attaques xénophobes. La coalition demande une prise de position plus ferme des pouvoirs publics, comme l’explique son porte-parole, Anthony Williams.

« Nous voulons que l’Etat prenne toutes ses responsabilités. Nous voulons qu’ils arrêtent avec leur déni qu’il n’y a pas de xénophobie dans le pays. Nous voulons que le système judiciaire prenne les choses en main, et poursuive chacun des attaquants. »

Une grande marche est prévue samedi, en solidarité avec les victimes de ces violences.

Articles similaires

Monde/ Soudan: 113 millions de dollars retrouvé dans la résidence de Omar el-Béchir Dimanche, le chef du Conseil militaire de transition du Soudan, a indiqué que 113 millions de dollars avaient été saisis en liquide dans la résidence ...
Bénin/ Twins Team: Cérémonie de remise de prix, dernière étape de l’évènement ‘’FAM & DIY AWARDS 2019’’ Le samedi 14 Septembre 2019, la salle de conférence de l’espace IFEDU a abrité la phase finale de la  2ème édition du concours ‘’FAM & DIY AWARDS ...
Bénin/ Politique : La réaction de Valentin Djènontin après sa condamnation L’ex ministre Valentin Djènontin a été condamné par la justice béninoise ce vendredi 22 novembre 2019. l’ancien ministre et député béninois a donc réa...
BENIN/ POLITIQUE : Florentin Ahohounkpin sera installé ce jeudi au parlement Florentin Tchaou Ahohounkpin sera le remplaçant d’Abraham Zinzindohoué dans la 16eme circonscription électorale au parlement à partir de ce jeudi 8 Ao...
Bénin/ Crise Politique : Athanase Anignikin parle à l’opposition Athanase Anignikin invite l’opposition à prioriser le dialogue. Il était à la tête d’une forte délégation de sages venu d’Abomey et de Boyicon. Les...
Bénin/ Politique : Pas de correspondance des FCBE au dialogue politique Le lundi 07 octobre 2019 le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla a annoncé à la presse que le Gouvernement n’a ...