A LA UNEAFRIQUEPOLITIQUE

Gabon/ Politique : Des députés suspendus du parti au pourvoir

Philippe Ngaipé, un député à l’Assemblé Nationale  du Gabon, est accusé d’être le commanditaire d’un crime rituel. Il est suspendu ce 1er  août 2019 du Parti Démocratique Gabonais (PDG),

Il n’est plus membre du parti d’Ali Bongo depuis le  jeudi 1er août 2019. Il a été suspendu par le conseil disciplinaire du parti démocratique gabonais (PDG) du Président Ali Bongo Ondimba. Les habitants de sa circonscription électorale (Léconi) le soupçonnent d’être le commanditaire d’un crime rituel sur un septuagénaire. Pour voir clair dans cette histoire les autorités ont ouvert une enquête. Et pour permettre à Philippe Ngaipé de se défendre « dans les conditions plus sereines » le PDG a préféré le suspendre de ses rangs.

Ali Akbar Onanga Y’Obegue, ancien ministre de l’Agriculture et actuel député à l’Assemblée Nationale du Gabon a été aussi suspendu du parti au pourvoir. Ils lui reprochent de porter atteinte à « l’unité des membres du parti et de poser des actes contraires à la probité ». Il urge de savoir que l’ancien ministre de l’agriculture a été convoqué deux fois la semaine dernière à la Commission Nationale de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite (CNLCEI). L’organe chargé de la lutte contre la corruption au Gabon l’a convoqué après son exclusion du PDG.

Chefiatou SANNY

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer