Sénégal : le gouvernement sort de sa réserve et dit non à la “peine de mort” selon le secrétaire d’Etat sénégalais

Le président Macky Sall dit non à la peine de mort alors qu’une polémique s’observe autour d’un retour de la peine de mort après la série de meurtres enregistrés tout dernièrement.

 

“Le Sénégal ne peut pas rétablir la peine de mort”, déclare le secrétaire d’Etat, chargé de la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance, Mamadou Saliou Sow.

Répondant à une question sur le retour de la peine de mort, le secrétaire d’Etat, chargé de la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance, Mamadou Saliou Sow, a tranché en ces termes : “Le Sénégal ne peut pas rétablir la peine de mort, mais l’Etat fera son travail d’identification de personnes coupables de crimes jugées atroces pour les traduire en justice. La peine de mort, nous ne pouvons pas l’appliquer, mais l’Etat fera son travail pour identifier les coupables (d’atrocités) et les sanctionner”, a-t-il notamment indiqué, en marge des travaux d’un atelier de partage et d’analyse du cadre multi-acteurs du suivi budgétaire.

Pour rappel, la peine de mort, qui n’a plus été appliquée au Sénégal depuis 1967, a été abolie à la faveur du vote d’une loi par le Parlement le 10 décembre 2004.

“Nous sommes tous des humains, je comprends l’amertume des familles des victimes”, mais ”nous allons privilégier la prévention”, a souligné le secrétaire d’Etat chargé de la Promotion des droits humains et de la Bonne gouvernance.

“Nous allons organiser des rencontres, des séminaires pour faire davantage la promotion des droits humains”, a-t-il promis, en présence notamment de représentants du Conseil économique, social et environnemental (CESE), d’élus et d’acteurs de la société civile au Sénégale.

Florentin TONAVOH

Articles similaires

Maroc/ Sport: Démission de Hervé Renard de la tête de l’équipe nationale de football L’entraîneur de l’équipe nationale de football du Maroc dépose le tablier. Dans un communiqué qu’il a lui-même rendu public ce dimanche 21 juillet via...
Guy-Bertrand Mapangou : « Le président Ali Bongo Ondimba se porte de mieux en mieux » Guy-Bertrand Mapangou, ministre gabonais de la Communication et porte-parole du gouvernement, dresse l'état des lieux de l'organisation institutionnel...
Sénégal-Présidentielle: réélu, Macron félicite Macky Sall Après la proclamation des résultats de la présidentielle du 24 février dernier par la commission de recensement des votes de la Cour d’appel de Dakar ...
Bénin/ Politique: L’opposition se concerte ce lundi 15 juillet 2019 Les leaders de l’opposition béninoise vont se concerter ce lundi matin en prélude à la rencontre avec le président Patrice Talon prévue pour ce soir à...
Bénin/ Zou : Tournée du préfet du zou dans la commune de Djidja Firmin Aimé Kouton, le préfet du département du Zou, était hier mardi en tournée statutaire dans la commune de Djidja. L’objectif est de prendre conna...
Fermeture des frontières : Benoît Illassa pense avoir la solution pour la réouverture Benoît Illassa, ancien ambassadeur du Bénin auprès de l'organisation internationale de la francophonie, pense avoir la formule pour résoudre la crise ...