REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE DU 15 AVRIL 2019

 

Amis de revue bonjour !

Les campagnes électorales  en vue des législatives du 28 avril 2019 parcours la Une de l’actualité béninoise.

L’Union Progressiste et le bloc Républicain quadrillent le territoire national, nous apprend la Priorité à sa Une. L’Evènement Précis apporte une éclaire précise confirmant l’abondance des affiches du bloc Progressiste au plan national. Selon ce quotidien, « l’UP couvre tout le terrain depuis l’ouverture  des campagnes législatives du 28 avril 2019. A l’en croire, ce parti politique est en triomphe pour le scrutin législatif. C’est ce que nous confie le quotidien d’information l’Emergent qui placarde à sa Une et nous informe des instances de campagnes de Olga Akitobi dans la 21ème. Pour ce quotidien, la candidate sort la grande artillerie pour le triomphe de l’Union Progressiste à Sakété.

Intéressons-nous toujours au plan politique avec le ‘’Challenge’’ qui écrit en sa manchette en double couleur les opinions du chef de l’Etat à propos du respect de la constitution. Selon Patrice Talon « l’article 68 n’est pris qu’en cas de blocage des institutions ».  Le Leader du Jour vient à grand part etinsiste en écrivant en rouge  des révélations stratégiques du président Talon lors du débat dénommé ‘’Le moment politique’’. « La convocation d’une conférence nationale est une remise en cause de l’ordre constitutionnel », confie le président de la république.

Impressionnons-nous à présent aux faits sociopolitiques mais cette fois-ci avec  ‘’Le pays Emergent’’ qui placarde en sa manchette en poly couleurs  des informations relatives à la rencontre du ministre Oswald Homeky avec les militants et sympathisants de l’UP dans  la onzième. Ce quotidien écrit en toute objectivité et  affiche la détermination des populations de la commune de Djakotomey à la participation massive aux votes pour l’UP pour cette législature. Ils rassurent le Ministre pour son adhésion au parlement, précise-t-il.

Allons dans le domaine sécuritaire avec le Télégramme où trois soldats déserteurs sont partis sans leurs armes. Cette décision vient de l’Etat-major général des forces armées béninoise, écrit le quotidien.

Finissons cette revue de presse avec ce même quotidien où  un vaste réseau de réel de véhicules et d’escroquerie démantelé. 120 faux comptes bancaires  créent à des enseignants non-éligibles.

Bic Vidjinnangni BAOULA

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer